Synagogue de Sainte Marie la Blanche

Construite au XIIIème siècle, la synagogue garde les caractéristiques du mudéjar tolédan jusqu'au XVème siècle où elle fut transformée en église. Elle a un plan de salon de cinq nefs parallèles avec des hauteurs progressivement décroissantes jusqu'à l'extérieur et appuyées en arcatures en fer à cheval sur des piliers octogonales. Tout ceci en brique convenablement crépi et blanchi, avec des chapiteaux de plâtrerie artistique.

Dans les murs, pendentifs, arcatures aveugles et frises ; on peut admirer de délicats ornements en plâtre d'influence andalouse, plus modernes et originellement polychrome. Au XVIème siècle il est convertie en béguinage et le cardinal Silíceo commende à l'architecte Alonso Covarrubias la réalisation des trois chapelles au chevet ; la centrale couronnée d'une voûte semi sphérique sur trompes et les autres sont couvertes de quarts de sphère sur pendentifs.

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES