Porte de Bisagra

Elle est d'origine musulmane, elle conserve des restes de cette époque dans le second corps intérieur. Son nom dérive du mot arabe Bab-shagra qui signifie «Porte de la Charnière». Elle a été complètement reconstruite sous les règnes de Carlos V et de Felipe II, selon les tracés d'Alonso de Covarrubias. Elle est formée de deux corps, entre lesquels s'intercale une place d'armes.

Le monumental corps extérieur est formé d'un arc de triomphe de pierres de taille rembourrées, couronné d'un énorme blason impérial de la ville, avec son aigle bicéphale caractéristique et flanqué de deux grandes tours semi-circulaires de maçonnerie avec les figures des deux rois, symbole du bon gouvernement du blason médiéval.

Le corps intérieur est composé d'un arc de demi point flanqué de tours chapiteaux carrés couronnés de céramique, dans l'une des faces on peut voir le blason impérial de Carlos V.

Le caractère monumental et sans défense est manifeste dans l'inversion des embrasures situées pratiquement au ras du sol et des pierres de taille en relief couronnant les tours.

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES