Musée de El Greco

Une partie de l'œuvre de El Greco se trouve à l’intérieur, il faut signaler un magnifique "apostolado", la "Vue et plan de Tolède" et les "Larmes de Saint Pierre". Le musée se complète avec des tableaux de Luis Tristán, Murillo, Valdés Leal et d’autres artistes.

L’édifice fut construit au début du XXème siècle profitant d’un antérieur, du XVIème siècle et un palais de la Renaissance pour réunir, en un même espace, l’œuvre dispersée de l’artiste. Le Marquis de la Vega-Inclán, acquérra ces édifices et les compléta avec des meubles et matériaux du XVIème siècle. Le musée fut inauguré en 1912.

Une galerie avec terrasse entoure l'édifice sur l'étage principal, soutenue par des colonnes de pierre de chapiteau ionique. Il a deux portes de la Renaissance donnant accès à l'édifice; elles sont de pierre, brique et de maçonnerie.

Le musée a été fermé par les travaux d'adaptation du bâtiment historique qui l'abrite. En 2003, l'élaboration d'un projet de nouvelle exposition, promue par la Direction générale des musées nationaux et encadrées dans un plan général pour le renouvellement de l'institution.

Avec le processus de réforme a également créé de nouveaux espaces publics tels que la zone de réception, la récupération des caves médiévales et jardin historique du Musée. Ont également introduit de nouveaux systèmes qui permettent une meilleure accessibilité pour les visiteurs, en particulier pour les utilisateurs à mobilité ou à l'audience.

Pour cette nouvelle étape de l'Museo del Greco a créé un nouveau langage visuel et la conception graphique de ses attributs et de valeurs nouvelles. Il exprime l'idée d'un musée et rénové dans les aspects de la communication avec le public leur donne une bonne note.

 

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES