Musée Victorio Macho

Le musée Victorio Macho montre une bonne partie de la collection léguée par le sculpteur; on retiendra les sculptures comme «La Mère», «Le frère Marcelo», «Torse Gitan», « le Masque», «la Petite Fille Basque » ; portraits de personnalités comme Marañon, Unamuno, Cajal, Galdós, «la Pasionaria» et ébauches des grands monument qu'il réalisa en Espagne et en Amérique. Ainsi que de nombreux dessins avec la série des hommes de la campagne, les nus de femme et les autoportraits.

Dans l'ensemble architectonique réhabilité de Roca Tarpeya des salles d'expositions temporaires, divers actes culturels, des réunions de travail, des cours et des conférences, sont également offerts tout comme le «Centre de Documentation», spécialisé en thématique tolédane et projections d’un programme audiovisuel sur la ville de Tolède et son histoire.

Dans un singulier endroit d’un promontoire escarpé sur le Tagese se trouve la "Roche Tarpeya", lieu élu par le sculpteur Victorio Macho en 1953 pour édifier sa maison et son atelier.

Aujourd’hui, il accueille le siège de la Fondation de Tolède qui assume les fins de la Fondation Victorio Macho qu’établira le sculpteur.

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES