Les Bains du Caballel

Les premières références faites sur les bains du Caballel ou du Cabalillo remontent à l'année 1183. La proximité du Zoco (souk) et de la mosquée, l'abondance en eau de la zone et le succès des bains parmi les musulmans font que les environs de cette place des Fuentes soit un lieu rempli de bains et de lavoirs. A moins de cent mètres se trouvaient les Bains du Cenizal (également restaurés par le Consortium de Toledo), ceux du Pozo Amargo (Puit Amer) ceux du Caballel et ceux situés en dessous du Colegio de los Infantes, de nos jours disparus.

Les restes architecturax conservés sont situés sous les immeubles de la place du Colegio de los Infantes, aux numéros 13 et 14 ainsi que aux numéros 5 et 6 de la place des Fuentes. Le lieu n'est pas bien défini, du fait de problèmes d'accès et de destructions causées par des travaux dans les maisons, mais il paraîtrait qu'il serait divisé en une salle d'accès de laquelle partent de façon longitudinale trois salles conrrespondant aux salles froide, tède et chaude

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES