Gastronomie

La richesse de la cuisine tolédane repose spécialement sur le gibier et la viande d’élevage.

La perdrix peut se cuisiner de différentes façons: en marinade ou a l'estouffade. La perdrix en marinade est un plat froid; par contre lorsqu'on la prépare à l'estouffade, ou « à la tolédane », on doit la cuisiner lentement dans une poêle où un fond d’oignons, ail et laurier a déjà été préparé. Une autre spécialité renommée de la ville sont les populaires carcamusas (ragoût de viande) dont le lapin est un des ingrédients les plus appréciés car il peut être facilement combiné avec d'autres produits. Parmi les principales « carcamusas » il y a celle à l’ail pilé et à l’huile, celle à la sauce chasseur, celle à la sauce charbonnière ou celle au riz.

Certains plats peuvent représenter le début d'un repas tels la soupe à l’ail ou le gaspacho, une soupe froide faite avec beaucoup d’imagination qui inclut de l’eau, de l’huile, du vinaigre, des tomates et du concombre. Ce plat, d’origine campagnard, est principalement associé aux jours de chaleur du printemps et de l’été.

Profitez que vous êtes dans la région de La Manche, terre réputée par ses bons crus et ses fromages, et dégustez ces produits à Tolède.

Parmi les desserts, le roi, un massepain typiquement tolédan, est, sans aucun doute, la principal pâtisserie de cette ville.

Donde comer

Spécialités

Perdrix estouffade (à l'étouffée):C'est le plat principal de la cuisine tolédane qui est caractérisé par sa délicatesse et simplicité. Le savoir-faire du cuisinier, le juste point de vinaigre, les herbes aromatiques et l’animal même… sont des éléments décisifs. Pour que ce plat soit vraiment excellent, il faut utiliser des perdrix de moins d'un an ou perdreaux (« perdigones » en Espagnol). On peut en trouver dans des fermes d’élevage de perdrix telle celle de Los Quintos de Mora, l'une des fermes d'élevage les plus grandes du pays située près du district municipal de Yébenes. En Espagnol on appelle aussi « perdigones » les petites boules noires de plomb provenant de la munition utilisée pour chasser la perdrix sauvage. Ces petites boules noires peuvent être confondues avec des graines de poivre et abîmer les dents si on ne fait pas attention.

Soupe à l’ail (castillane): Bouillon préparé dans un bol de terre cuite et dont les ingrédients principaux sont des petits poivrons secs, de l’ail, de l’huile, du piment rouge moulu et du jambon cru. On y ajoute aussi du pain et des œufs. Cochifrito: Plat généralement préparé avec de l’agneau ou du chevreau, parfois aussi avec du porc. Une fois la viande est partiellement cuite, on la met dans une poêle avec de l’huile et on y ajoute de l'ail, du vinaigre et des épices.
Pot-au-feu «tres vuelcos» : Soupe de pois chiches et viande accompagnée de légumes, sauce tomate et conserves au vinaigre. Olla podrida (Pot-au-feu): Soupe très similaire au pot-au-feu « tres vuelcos » mais qui contient plus de viande.
Caldereta: Agneau découpé en petit morceaux tendres cuits à feu doux dans un récipient en terre cuite avec des oignons, de l'ail, des tomates, des poivrons, du poivre et du vin blanc. Venaison aux champignons ou aux poires:Pour préparer ce plat il faut d'abord cuire la viande dans une poêle avec du beurre fondu, puis la flamber avec du brandy. Enfin on y ajoute les champignons accompagnés de vin rouge et on laisse mijoter le tout.
Carcamusas (Ragoût): Viande de veau ou de porc émiettée et cuite avec des tomates et quelques petits pois.. Pâté de perdrix: Émincé de porc et de veau pétri avec des œufs, des oignons et des épices sur lequel on met des tranches de lard et des feuilles de laurier et qui se prépare au four.
Migas (Pain frit à l’ail avec de la viande): Plat typiquement consommé par les pasteurs qui consiste à frire dans une poêle creuse du chorizo, de l'ail et du lard et à y ajouter du pain complet. On mélange le tout jusqu'à obtenir un plat léger et doré. Riz á la tolédane: : Casserole de riz avec du poulet, du congre, des calamars et des champignons.
Gachas (Boulie): : Pâte de farine de gesse atténuée avec de l’eau et cuisinée dans de la graisse de chorizo et de lard, qu’on a fait revenir à l'avance. Crème d'écrevisses: Si vous voulez vraiment goûter une bonne crème d'écrevisses, déplacez-vous jusqu'au restaurant Venta de Aires où la préparation de ce plat n'a pas de rival.
Omelette à la magra ou omelette «montada»: Omelette à l’échine de porc Truite à la tolédane: Ce plat est préparé avec un mélange de vinaigre, d’huile, d’ail et d'épices.
Hachis de viande: Viande maigre de porc à la poêle. «Tiznao» de morue: Plat cuit au four à base de pommes de terre, morue, oignons, ail et poivrons rouges. Après cuisson, on hache le tout et on le mélange dans une casserole avec des tomates fraîches et du piment rouge moulu.

Massepain

La pâtisserie espagnole et tolédane la plus populaire est le Massepain.

Le massepain de Tolède est une pâte fine et compacte résultat du mélange d'amandes crues, pelées et moulues avec du sucre de différent types. Cette pâte est l'ingrédient de base de divers gâteaux et pâtisseries typiquement tolédanes.

Afin de donner à cette pâte l'aspect souhaité, il faut la battre ou modeler manuellement ou mécaniquement puis l'enfourner. Parfois la pâte est fourrée ou recouverte d’autres produits pâtissiers.

Les aspects les plus traditionnels du massepain de Tolède sont les suivants :

Anguilles: Massepain de Tolède modelé en forme d’anguille et enfourné. Normalement il peut être fourré de différents produits pâtissiers (jaune d’œuf, patate douce et/ou cheveux d’ange). Il est décoré à l'extérieur avec du blanc d’œuf battu, des fruits confits et d’autres préparations pâtissières. Marquises: Massepain de Tolède que l'on mélange avec de l’œuf et de la farine riche en amidon jusqu’à obtenir une pâte avec laquelle on remplit des récipients en papier qui ont une forme rectangulaire (similaires à ceux où sont cuites les madeleines) qu'on enfourne. Le contenu en amidon ne doit pas dépasser 8,5 % sur l’extrait sec.
Pâte pour soupe aux amandes: Massepain de Tolède modelé en forme de bâton et que, mélangé avec de l’eau, on emploie comme ingrédient dans l’élaboration du plat typique: la «soupe aux amandes». Empiñonadas (nougat aux noix de pin): Massepain de Tolède réduit, si nécessaire, au blanc d’œuf, modelé et recouvert de noix de pin qui est cuit au four.
Délicatesses: Massepain de Tolède modelé en forme traditionnelle de « délicatesse » puis fourré d’un mélange de jaune d’œuf confit et baigné ou recouvert de pâte de massepain réduite à l'eau. Le tout se prépare au four. Massepain recouvert: Massepain de Tolède recouvert complètement ou partiellement de sucre, de chocolat ou de produits de pâtisserie et enfourné.
Massepain fourré: Massepain de Tolède fourré de différents produits de pâtisserie et enfourné. Gâteaux de jaune d'œuf: Massepain de Tolède modelé et fourré d’un mélange de jaune d’œuf et enfourné.
Figuritas (Figurines): Massepain de Tolède modelé aux formes de figurines variées puis enfourné afin d'obtenir l'aspect souhaité. Gâteaux gloria (gâteaux gloire):Massepain de Tolède modelé et fourré d’un mélange de patate douce confite puis cuit au four.

Huile, vin et fromage

La vallée du fleuve Tage et les Monts de Tolède sont quelques unes des régions appartenant à Castille-La Manche où l’olivier joue un rôle indéniable. L’huile est la base fondamentale de tous les plats de la cuisine traditionnelle de la ville de Tolède.

Monts de Tolède:

Une appellation d'origine. Depuis 1998 le nom d’Huile des Monts de Tolède a commencé à acquérir une importance énorme puisqu'il s'agit d'une appellation dûment réglée qui garantie l’origine et la qualité de ce produit issu d’une région qui s'étend sur presque 100.000 hectares et qui inclut un chaîne de montagnes qui sépare les régions appartenant aux provinces de Tolède et de Ciudad Real.

Le fruit typique de cette région est l’olive «cornicabra» qui a un aspect allongé et un peu rond qui rappelle une corne et dont les couleurs peuvent varier en allant du vert clair au noir. L’huile produit avec ces olives est d'une couleur jaune verdâtre et a un goût fruité.


Le vin:

Il y a dans la région de Castille-La-Manche presque 700.000 hectares de vignoble divisés en plusieurs secteurs possédant chacun leur propre appellation d'origine reconnue. Ce chiffre représente presque la moitié de l’étendue totale de vignobles de tout le pays. Dans les différents restaurants de Tolède vous aurez la possibilité de déguster ce produit. Certains établissements possèdent même leur propre cru aux environs de la ville, telle le restaurant Los Cigarrales.

Quelques établissements gardent leurs meilleurs crus dans leurs propres caves situées au sous-sol, dans les voûtes et les grottes qui se trouvent sous les étroites ruelles de la partie la plus ancienne de la ville. Si vous en avez la possibilité, ne ratez pas l’occasion de visiter ces endroits.


Le fromage de la Manche:

Dans la ville impériale vous pouvez aussi déguster l'un des meilleurs fromages espagnol de renommée mondiale: le fromage «manchego» (de la Manche).

Le fromage de la Manche est élaboré dans la région de la Manche à base de lait de brebis autochtone. Ce fromage doit suivre un procédé de maturation d'au moins 60 jours. Ce sont les élevages détenteurs d'une appellation d'origine reconnue qui procurent le lait de brebis pasteurisé, ou non pasteurisé dans le cas du fromage artisanal, à partir duquel on élabore ce produit.

Ce fromage est le résultat d’un climat rigoureux et extrême qui favorise la croissance d’une végétation rustique qui sert d’aliment à une étrange et ancestrale race de brebis soumises à des contrôles morphologiques et sanitaires minutieux. Ces caractéristiques aboutissent à un fromage unique dans le monde car il serait impossible de réunir ailleurs tous les facteurs nécessaires pour élaborer un produit avec ses caractéristiques.

Vins

Le vin fait partie de la culture et la cuisine de Castilla-La Mancha, et il est une forme concrète à Tolède, d'où ils viennent ensemble des restaurants, des caves et des dégustations locales, certains des meilleurs vins de la région, en plus de superbes échantillons d'autres organismes nationaux et internationaux sur la toponymie, ce qui rend la ville un point clé pour le plaisir du bon vin et de la pratique des caves.

Le visiteur va voir qu'il existe de nombreuses entreprises offrant de simples dégustations et des présentations, par le biais de dégustations et de foi vacances autour de cette édifiante bouillon.

Bien organisé des visites, qui comprennent des guides pour visiter les vignobles et déguster leurs propres produits plus aventureux, jusqu'à ce que les itinéraires qui apportera le petit local typique et le charme de lieux qui font de la dégustation de vin, une forme d'art.

Un bon accompagnement pour un "tapas" ou le choix d'irriguer le tableau d'une importante réunion d'affaires, le vin a un allié de Tolède qui dorlote et diffuse.

Parmi les vins de la Manche sont également reconnu certains noms de grand prestige et de vignobles qui, chaque année, sont signalés à la dénomination et de la reconnaissance explicite dans le monde entier, avec une impulsion venant de vin les principaux districts de notre pays.

Les routes sont également applicables à la culture du vin et il est possible de plusieurs domaines viticoles Voyage à la recherche d'environnements culturels dans lesquels de savourer notre couronne. Don Quichotte, la Célestine, le Lazarillo et tant d'autres, des thèmes inspirés de fermes et Cigarrales qui donnent une touche de la littérature et l'histoire de la aromatiques "versets" de nos concitoyens voyageur.

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES