Couvent de Santa Fe

Rien, mis à part le nom ne reste de la chapelle originale fondée par les francs qui participèrent à la conquête de Tolède aux côtés d'Alfonso VI. De la chapelle mudéjar de l'Ordre de Calatrava, il ne reste plus que l'abside.

Après l'expulsion des juifs, l'édifice resta temporairement à disposition des religieuses conceptionistes, en témoigne la belle toiture en bois, un caisson mauresque avec les armes de la fondatrice de l'ordre, Beatriz de Silva. Quelques années plus tard les Commendatrices de Santiago l'occupèrent, laissant pour la postériorité le cloître encore gothique, la décoration picturale des chapelles de Belén, qui firent l’objet d'excavations à la recherche des racines musulmanes de la ville et l'église de Santiago, construite avec une seule nef par Antón Egas, à nouveau décorée dans le style baroque au XVIIème siècle.

Près de l'une des portes sont conservées des restes de peintures murales de la façade, du XVIIIème siècle. Le relief de Santiago Matamoros rappelle l'hôpital baroque qui était installé-là.

L'ensemble est soumis aux travaux finaux de restauration pour son intégration dans le Musée de Santa Cruz

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES