Couvent de Santa Clara la Real

En 1369, l'ordre reçoit les maisons du maire de la ville pour construire leur couvent. C'est l'un des couvents les plus anciens de la ville. Les filles d'Enrique II de Castille, demi-frère et successeur par la force des armes de Pedro I, y prononcèrent leurs voux.

Cela favorisa un agrandissement considérable, unissant à l'aide de l'abri de Santo Domingo les maisons se trouvant de l'autre côté de la rue. Le couvent est articulé autour de deux cloîtres, appelés les Naranjos Orangers et les Laureles Lauriers, conduisant aux salles.

L'église est du XVème siècle et est composée de nefs triangulaires, couvertes d'une toiture de bois, avec un chevet plat et des rosaces de brique sur les parois. Le retable dans le presbytère d'une des nefs, construit par Jorge Manuel Theotocópuli avec une forme elliptique est de Luis Tristán (1623).

Les pierres en ardoise portant une inscription aux pieds de l'autel du chour appartiennent aux, déjà mentionnées, infantes de Castille. Les plâtreries, azulejos, autels et peintures de différentes époques ont été conservés. La porte du couvent, cachée dans le coin de la place est du XIVème siècle

Este sitio usa cookies de navegación, que recogen información genérica y anónima, siendo el objetivo último mejorar el funcionamiento de la web. Si continuas navegando, consideramos que aceptas el uso de cookies. Más información sobre las cookies y su uso en POLITICA DE COOKIES